dimanche 29 octobre 2017

Quelques jours à Nice (1/2)

Cet été, après les travaux à la maison, pas de grandes vacances pour nous mais un périple dans le sud entre Arles (j'en parle içi) et Nice, ville que j'arpente de temps à autre depuis maintenant une vingtaine d'années.
Nice est une ville particulière car il s'agit d'une grande ville au bord de l'eau avec des couleurs d'Italie et une identité bien marquée. Si on apprécie de flâner sur la promenade des anglais, le patrimoine historique et culturel de la ville n'est pas négligeable.

Que faire à Nice ?

- une balade: on monte à pieds (oui oui) à la colline du château pour avoir une vue époustouflante sur la ville, la mer, le port et les alentours. Une jolie cascade et un grand parc vous attendent en haut pour vous rafraichir. Je conseille de partir de la vieille ville, a proximité de la place St François (beaux étals du marché aux poissons) se trouvent des escaliers qui vous emmènent assez facilement en haut de la colline.
- un marché: celui du cours Saleya. L'animé marché aux primeurs et aux fleurs incite à flâner parmi les étals et à s'émerveiller des fleurs qui s'épanouissent sous ce climat clément.
- une expo: à la Galerie Lympia l'ancien bagne du port récemment réhabilité en lieu d'expo. Par chance j'ai vu "Giacometti, l’œuvre ultime": une merveille !
- un musée: le MAMAC (Musée d'Art Moderne et D'art Contemporain) qui dévoile une collection assez récente (de 1950 à aujourd'hui) notamment les œuvres d'Yves Klein et de Niki de Saint Phalle.
Je garde sous le coude les visites du musée Matisse, du musée Chagall et du palais Lascaris pour une prochaine fois.

Que faire aux alentours ?

Entre les plages et l'arrière-pays il y a tant à faire aux alentours de Nice.
Durant ce séjour nous avons été à St Paul de Vence pour visiter la Fondation Maeght. L'entrée est chère (15€/personne) mais j'avais vraiment envie d’arpenter le jardin planté d’œuvres, de visiter ce lieu années 60 à l'architecture atypique avec une chapelle de poche. Georges Braque, Joan Miro, Giacometti, Chagall ... je n'ai pas été déçue.

Nous avons ensuite trouvé le calme et la fraicheur dans le village médiéval de Tourettes-Sur-Loup. Au détour de ruelles et de passages voutés, la "Cité des violettes" est une halte agréable pour déambuler et s'installer en terrasse pour boire un verre.

Du côté du Cap d'Ail se cache un très joli sentier littoral plutôt facile car plat. Durant plusieurs kilomètres on longe le bord de mer et on admire de magnifiques villas et jardins surplombant la mer ainsi qu'une flore exotique. Si on ne souhaite pas marcher longtemps on peut n'en faire qu'une partie depuis la Pointe des douaniers par exemple.

Le joyau découvert est le village médiéval d' Eze littéralement accroché à un éperon rocheux et surplombant le littoral. Ça grimpe sec pour découvrir ce village et son magnifique et incroyable jardin exotique qui regorge de succulentes, de statues, de plantes méditerranéennes, de lieux propices à la contemplation d'un panorama unique. Mon coup de cœur de cette session niçoise !

Et on ne fait pas de shopping ? Ben si on peut aller au nouveau centre commercial Polygone Riviera à Cagnes-Sur-Mer et trouver son bonheur parmi les nombreuses enseignes et restaurants rassemblés dans différents quartiers.
Mon conseil ? Les boutiques qu'on n'a pas à Lyon ! Cos, & Other Stories, Grand playground, le restaurant asiatique Mao Tsumy et le bar à jus Joe & The Juice pour reprendre des forces. Étonnant cet immense centre commercial en plein air planté d’oeuvres d'art contemporain !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire